La confusion des sentiments, Stefan Zweig

Un vieux professeur se souvient de la personne qui a marqué sa vie. Un professeur à lui, dont il n’a jamais parlé, qu’il a toujours aimé, qui l’a amené à être aujourd’hui professeur aimé et reconnu de ses élèves et de ses pairs.

Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman aussi bon. J’ai lu une nouvelle inédite de Zweig l’année dernière, que j’avais vraiment beaucoup aimé, mais mes derniers Zweig remontent à l’année où j’ai passé le bac. Et je dois dire que je ne me souvenais pas d’avoir lu quelque chose d’aussi bien.

C’est bien écrit, c’est subtil, c’est intelligent. C’est beau en plus. Zweig a ici une capacité incroyable à tout dire sans rien dire. Et dire qu’il a écrit cette nouvelle en 1929 ! Il fallait oser quand même à l’époque écrire sur cette passion qui lie un étudiant à un professeur. Il fallait oser chercher dans la profondeur de l’être, dans la confusion des sentiments tout simplement, d’un jeune garçon envers un vieux professeur qui lui même est plus que tourmenté.

C’était un sujet tabou à l’époque et Zweig a reçu les félicitations de Freud pour ce roman. Un roman dans lequel on se laisse couler, un roman où l’on suit Roland où qu’il aille : nager dans un bassin pour se défouler (et là on sent bien que l’intellect ne peut travailler si le corps ne travaille pas, tellement vrai aujourd’hui!), boire et s’oublier avec des filles de mauvaise genre pour oublier ce qui le tourmente, passer une nuit presque blanche à travailler pour son maître, pour qu’il le voie, le reconnaisse, pour qu’il remarque son travail qu’il fait pour lui uniquement.

Ce Lui à qui on pourrait presque mettre une majuscule quand Roland en parle.

D’ailleurs je pense que je n’en parle pas très bien. “La confusion des sentiments” est un roman magnifique, à lire sans hésiter. A savourer, à relire. Stefan Zweig de toute façon est un auteur à lire et à savourer, sans hésiter !

Le billet de Papillon, plus concis que le mien mais dont la première phrase résume très bien mon impression.

La page de Rosanna Del Piano (de l’Office Nancéien des Personnes Agées), qui résume le texte et le commente. Très intéressant!

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2010/01/12/la-confusion-des-sentiments-stefan-zweig/trackback/

RSS feed for comments on this post.

13 CommentsLeave a comment

  1. Tu en parles très bien au contraire et merci pour le lien avec ce site sur Zweig, très approfondi! Je viens de publier un billet sur Amok et je vais y ajouter un lien vers ce site aussi ! il en vaut la peine!

    • Merci mango🙂 Et oui, Zweig en vaut la peine!

  2. Décidément les icônes c’est pas ton truc sur ce serveur ! lol

    • argh… ça aurait du fonctionner normalement !! merci de me le signaler🙂

  3. Je confirme : c’est un excellent roman, tout en psychologie et en subtilité et très bien écrit. Du Zweig, quoi !🙂

    • ah, Stefan *soupir*

  4. Je suis justement en train de lire Vingt-quatre heures dans la vie d’une femme de Zweig, je note La confusion des sentiments pour plus tard.

    • Je crois que tu peux noter tout Zweig !

  5. Ah mais je trouve que tu en parles très bien! Il est dans ma pile celui-là… je suis pas mal certaine d’aimer!!

    • Y a des chances que ça te plaise, en effet !

  6. Une lecture qui m’a marqué à l’adolescence, période de grande confusion s’il en est… Tu m’as donné envie de le relire.

    • J’aime bien relire les livres que j’ai aimé à l’adolescence. On les lit sous un jour nouveau, ça déçoit parfois mais la plupart du temps, je trouve le sentiment très agréable!

  7. […] Les avis de Karine🙂, Lilly, Zweig toujours, Amok par Mango, Emeraude à propos de La confusion des sentiments, […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: