Viens plus près, Sara Gran

Amanda est une femme épanouie : elle est architecte, mariée à un homme génial, habite dans un super loft. Lorsqu’elle dépose un dossier sur le bureau de son boss qui dit exactement ce qu’elle pense tout bas (alors qu’elle n’en a évidemment pas écrit un mot), la vie d’Amanda bascule.

Après cette blague bizarre, c’est un “toc toc” qu’elle entend dans son appartement. Des disputes avec son mari. Un “accident” de brûlure de cigarettes…

Amanda a compris qu’elle était possédée par un démon.

Et voilà, les éditions Sonatine ont publié un roman censé être terrifiant et angoissant que j’ai détesté !

Alors heureusement que c’est court et écrit gros et que je suis hyper curieuse. Tout ça m’a permis d’aller au bout de ce roman que j’aurai pu lacher au bout de 30 pages tellement je le trouvais mal traduit (je ne sais pas si c’est la traduction qui est mauvaise ou si c’était mal écrit au départ mais en tout cas, la première moitié du bouquin est écrit avec les pieds (oui je sais c’est gros de dire ça mais c’est franchement l’impression que ça m’a fait))

Et puis il n’y a absoluement rien d’angoissant là dedans (surtout après avoir lu Sukkwan Island). Il n’y a aucune explication rationnelle, rien d’intéressant, rien d’original. Bref, sans avoir jamais lu de Stephen King j’ai envie de dire que c’est du sous Stephen King.

Je suis peut-être méchante mais je n’aime déjà pas le fantastique à la base, donc forcément, ce livre n’était pas fait pour moi. Sauf que j’ai tendance à faire confiance à Sonatine les yeux fermés… J’ai donc ouvert ce roman sans savoir de quoi il s’agissait, mea culpa. J’espère juste avoir raison de faire confiance à Sonatine pour la suite (j’attends le roman de Gillian Flynn dont j’avais adoré “Sur ma peau”, à paraître en février)

L’avis de Christine, de Bibliofractale qui trouve que le style simple que je déplore est “redoutablement efficace”

Published in: on 19/01/2010 at 6:56 AM  Comments (30)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2010/01/19/viens-plus-pres-sara-gran/trackback/

RSS feed for comments on this post.

30 CommentsLeave a comment

  1. mon billet est à venir et nous sommes assez d’accord:)

    • Ca ne m’étonne pas, on est souvent d’accord!

  2. Ce billet arrive juste au moment où je commençais à penser que les éditions Sonatine ne publiaient décidément que des bons livres…

    • Mais oui, jusqu’à présent, Sonatine n’a publié que des bons livres !!!!

  3. Moi non plus je n’ai pas aimé et pourtant je suis une grande fan… Le postulat fantastique m’a laissée de marbre et j’ai jusqu’au bout attendu une pirouette qui n’est pas venue. Ayant eu la chance de lire le Gillian Flynn avant Noël, je peux dire que j’ai adoré ! Par contre j’ai voulu lire “Sur ma peau” mais il est épuisé chez mon libraire. Dommage, l’éditrice m’a dit qu’il était vraiment super.

    • Une grande fan de quoi ? De Sara Gran ? De Sonatine ? Du fantastique ?
      Le Gillian Flynn dort sur ma bibliothèque depuis un certain temps mais je privilégie d’autres choses… je m’y metterai peut être quand il sortira. Du coup j’ai vraiment hâte de m’y mettre !

  4. Bonjour🙂 Je l’ai lu d’une traite, avec beaucoup de plaisir… Le genre de plaisir coupable que l’on éprouve après avoir vu une grosse production hollywoodienne😉

    • Oui, je vois ce que tu veux dire!

  5. YS : disons que Sonatine publie une majorité de bons livres😉

  6. J’ai aussi hâte de lire le dernier Gillian Flynn, j’ai vraiment bien aimé Sur Ma Peau !

    • Sur ma peau était un polar vraiment intelligent !

  7. Moi aussi j’avais adoré Sur ma peau… :)))

    • je lirai ce nouveau bientôt… et on verra si c’est aussi bien !

  8. Je suis fan de Sonatine et du fantastique. Sara Gran, un peu moins, même si j’avais plutôt bien aimé “Dope”.

    • En fait c’était la première fois que je lisais un livre de cette auteure… Je sens déjà que je vais me régaler avec le Gillian Flynn. Merci encore!

  9. Oh, il est mauvais ce livre !
    Des ficelles énormes, un scénario avec poutres apparentes et… et pas grand’chose d’autre, en fait^

    • J’en conclue que tu l’as lu donc… et que tu es d’accord avec moi !🙂

  10. Erreur de casting pour sonatine on dirait… suivant !

    • Le suivant sera forcément mieux🙂

  11. Justement, j’ai trouvé bien le style dépouillé. Après, on adhère ou pas au “postulat fantastique”. On peut le lire avec un autre regard (la lente descente dans la folie).
    Là, où je suis d’accord, c’est qu’on n’est pas surpris quant à la chute.
    Donc: pour moi, c’est un livre moyen avec quelques qualités (à confirmer avec plus de rigueur)

    • “un livre moyen avec quelques qualités”, même si tu es plus positif que moi, ton “moyen” ne le réhausse pas tant que ça !

  12. Merci pour le renvoi vers le site :-))
    Là où j’ai apprécié l’efficacité, c’est dans le fait que le lecteur navigue dans un huis-clos entre Amanda et un autre personnage, et que l’auteur laisse planer un doute sur possession et folie.. qui n’est qu’une forme de possession dans ce cas?
    Pour les amateurs de thrillers, c’est déstabilisant, je peux comprendre. Le style dépouillé, finalement, permet d’en dire juste ce qu’il faut. (et permet d’éviter de classer en chick-lit à grosse ficelle –sourire–)
    Pour un premier roman, c’est en tout cas intéressant, c’est très vite lu, et ça change un peu.
    Un deuxième roman permettra de voir si l’auteur tient la distance🙂

    • Mais de rien pour le lien !
      Par contre j’avais cru comprendre que ce n’était pas son premier roman…

  13. je me suis très mal exprimée, je devais être en hypoglycémie… C’était le premier roman de Sara Gran que je lisais; “Dope”,le précédent, déjà chez Sonatine, m’ayant complètement échappé. Je vais essayer de le lire prochainement.

  14. Hou la la, vu les avis négatifs majoritaires, je ne vais pas noter ce titre et ma LAL en est bien contente (elle a pris un coup de chaud ces derniers jours, la pauvre !). Et je profite de ma visite pour te souhaiter une excellente année 2010🙂

    • je suis contente de pouvoir faire du bien à ta LAL !🙂 et merci, très bonne année à toi aussi !

  15. Une véritable daube!

    Le quatrième de couverture en parlait de manière attractive.
    Résultat: médiocre…
    Le style … quel style? C’est tout plat, sans subtilité ni saveur. Un morne ennui de 183 pages, heureusement imprimé en gros caractères.
    Les seules réussites de ce livre sont le marketing de l’éditeur et ses critiques sponsorisées.

    • nous sommes donc d’accord…

  16. Un peu en retard …
    Je viens de terminer ce roman.
    Tout à fait d’accord avec toi !
    Je n’y ai pas cru, une seule seconde et la fin, comme tout le reste, était décevante.
    Elle a publié un 3e roman ??
    Merci !

    • pas à ma connaissance…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: