Le cafard, Rawi Hage

Le narrateur, immigré à Montréal, a raté sa tentative de suicide (Ce qui ne le dérange pas tellement, c’était juste une “expérience”). Contraint de suivre une thérapie, il erre dans un Montréal enneigé et glacial, à la recherche d’argent, de cigarette, de drogue, de travail et d’amour. Pour survivre, il se prend pour un cafard, un insecte à antennes avec plusieurs pattes qui peut ramper partout, entrer chez les gens, s’installer, regarder la télé et voler des pantoufles ou des cigarettes.

La 4è de couverture m’a intriguée. Et même si je ne l’ai pas lu, je me souviens de nombreux billets plutôt élogieux sur le précédent roman de cet auteur : De Niro’s game.

Eh bien je vous avoue honnêtement mon désarroi : je ne sais pas du tout quoi penser de ce livre.

Alors c’est bien écrit, c’est un fait. Le sujet en soi est assez intéressant. Cet homme qui nous fait un gros clin d’oeil à Kafka en se prenant pour un cafard, cet homme complètement perdu, hanté par les horreurs qu’il a vécu dans son pays natal, cet homme qui essaie de survivre pourrait être attachant, pourrait être un personnage psyschologiquement intéressant. Car après tout c’est bien le mot “psychothérapie” qui a retenu mon attention (avec “Montréal”). Sauf qu’il ne fait rien pour s’aider et que ça en devient agaçant. Et puis surtout, l’auteur écrit tellement…. je ne sais pas comment il écrit mais le style est plutôt soutenu et l’homme, qui est le narrateur, en est beaucoup plus distant qu’humain.

Alors que ses problèmes d’immigré, de travail, de psychologie sont terriblement humains.

Bref, “Le cafard” a tout pour faire un excellent livre. Une écriture intéressante, un sujet hyper actuel, une ville cosmopolite qui a tendance à faire rêver ceux qui veulent y vivre et qu’on nous dépeind ici presque comme un enfer blanc… Et pourtant la sauce n’a pas du tout prise.

Enfin je crois. Parce que je me demande encore si oui ou non j’ai aimé ce roman…

Published in: on 17/03/2010 at 7:56 AM  Comments (7)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2010/03/17/le-cafard-rawi-hage/trackback/

RSS feed for comments on this post.

7 CommentsLeave a comment

  1. Tiens, beaucoup de lecteurs de “De Niro’s Game” s’étaient dit qu’il s’agissait d’un auteur à suivre et c’est grâce à toi que j’apprends qu’il a publié son deuxième livre. Mais ça m’a l’air un peu trop centré sur le moi-ma vie-mes problèmes psychologiques pour me plaire…

    • C’est sûr que c’est simplement l’histoire d’un gars mais comme ce n’est pas non plus un riche médecin marié qui se prend la tête mais plutôt un émigré qui tente de vivre et survivre, essayer d’être heureux et trouver du boulot ça fait moi ‘centré sur moi même”. Je ne sais pas si ce que je dis est clair ! En tout cas, même après plusieurs jours de digestion, je n’arrive toujours pas à me décider pour dire si j’ai oui ou non aimé le roman !

  2. Bonjour,

    Je n’ai pas lu celui-là, mais “De Niro’s game”, qui fut un grand coup de coeur.
    Malgré votre avis mitigé, vous me donnez tout de même envie d’essayer “Le cafard”

    • ça m’intéresserait de voir ce que quelqu’un qui a aimé “de niro’s game”, pense de “le cafard”!

  3. En lisant le début, je n’ai pas du tout accroché à l’écriture malheureusement….

  4. J’ai adoré De Niro’s game. Mais là ! J’hésite …

  5. Bonjour,

    Voilà, je l’ai lu, et en ai retiré à peu près la même impression que vous.
    Je me suis d’ailleurs permise de mettre à la fin de mon article un lien vers le votre.
    Bonne journée..
    http://bookin-ingannmic.blogspot.com/2010/09/le-cafard-rawi-hage.html


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: