Les chérubins de la moquette, Eléni Yannakaki

Maria est une femme de 39 ans heureuse : mère de trois enfants, femme au foyer et épouse d’un riche architecte. Mais cette journée, premier anniversaire de la mort de son amant, ne s’annonce pas rose…

Bon j’ai fait un résumé assez nul, je vous l’accorde. Mais je ne sais pas comment Actes Sud a réussi à créer une 4è de couverture qui donne vraiment envie et a pu en même temps publier un roman si…  spécial ?

J’ai voulu du changement et j’ai lu du grec. Je ne regrette pas, j’ai cru comprendre que les enfants mangeait du biftek en rentrant de l’école, original n’est ce pas ?😉

Plus sérieusement, ce roman est à la fois chiant et intéressant. Chiant parce que c’est une espèce de long monologue intérieur qui dure de 8h du mat’ à 00h. Monologue dont la narration passe du “je” à “tu” à “Elle” (ce qui ne gêne pas tant que ça en fait), monologue où Maria se pose des questions, extrapole, imagine plein de choses et revient sur sa vie passé.

Et c’est ce qui rend ce roman intéressant. Finalement Maria n’est pas du tout une femme épanouie. Elle est obsédée par le ménage, les acariens et sa salle de bains (oui, cette nana passe son temps à faire le ménage, ça aussi ça rend le roman un peu chiant parce que sérieusement, quatre pages de description sur le nettoyage de la salle de bains… moi je lui conseille de faire le ménage en musique, au moins elle se prendra beaucoup moins la tête !)

Bref, je me perds un peu là.

Je disais donc que ce qui rend ce roman intéressant, malgré tout, c’est le personnage de Maria qui, soi-disant heureuse après 15 ans de mariage en était quand même à son troisième amant, ne dit jamais rien à personne, n’aime que moyennement faire l’amour à son mari et est finalement hyper névrosée, voire même peut être un peu folle.

Le portrait de cette femme est donc assez intéressant. Je sais que je me répète mais c’est tout ce que je trouve à dire ! Je suis contente d’en voir fini. J’avoue que la fin ne m’étonne guère mais que cette espèce de retournement de situation (si je peux appeler ça comme ça dans la mesure où il ne se passe rien dans cette journée que des idées, des pensées, des souvenirs sortis droit du cerveau de Maria) donne un peu de piquant au texte.

Vous l’aurez bien compris, mon verdict est donc très mitigé !!

Published in: on 29/03/2010 at 7:58 AM  Comments (14)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2010/03/29/les-cherubins-de-la-moquette-eleni-yannakaki/trackback/

RSS feed for comments on this post.

14 CommentsLeave a comment

  1. Moi qui ai horreur du ménage, je passe !!!

    • Bon c’est sûr que c’est très présent mais il faut quand même que je le dise, il n’y a pas que du ménage !🙂

  2. Bon je le lirai le jour où je voudrai parfaire ma technique de nettoyage de la salle de bains, autant dire que ce n’est pas pour tout de suite !😉

  3. Tu es partie ailleurs, mais est-ce que tu t’occupes toujours de la communauté “soif de lire” ?

    Dans ce cas, je te convie à une réunion en Quichottinie.

    http://quichottine.over-blog.com/article-il-etait-une-fois-quichottine-46879693.html

    Merci d’avoir été mon éditeur quelque temps.

    • Je suis désolée quichottine, je suis partie et j’ai tout abandonné sans vraiment prévenir qui que ce soit… je n’aurai sûrement pas du. Merci pour ton commentaire en tout cas !

  4. Ah bé je ne sais plus là…je l’avais remarqué et…bon à voir.

    • je suis curieuse d’avoir ton avis si tu le lis…

  5. Yark, du ménage… Bon, je suis intriguée, par contre… vraiment. J’ai aimé les monologues de Mrs Dalloway alors, je me dis pourquoi pas… mais vraiment, du ménage… et de la salle d ebain en plus!!!

    • Je n’ai pas lu Mrs Dalloway mais je pense quand même que ce n’est juste pas le même niveau ! Je ne dis pas que cette moquette est nulle mais bon…

  6. dans le genre littérature grecque,je te conseille Presque un mélo de Maria Efstathiadi (http://ya-dla-joie.over-blog.com/article-36978369.html).

    • ah le bien que tu en dis me tente mais les phrases sans virgule me rebutent un peu… je note quand même dans un coin de ma tête ! Merci🙂

  7. Moi, ton avis me donne envie de m’en faire ma propre opinion et je découvre ce livre grâce à toi !

    • Eh bien tant mieux ! je trouve ça toujours mieux qu’on se fasse sa propre opinion!


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: