Enfant 44, Tom Rob Smith

Moscou, 1953, un enfant est retrouvé mort sur une voie ferrée. Pour la famille il s’agit d’un assassinat mais pour Léo, agent du MGB, il s’agit d’un simple accident. Il est chargé par ses supérieurs de faire respecter la ligne du Parti : le meurtre et le crime n’existe pas sous le régime socialiste, c’est un accident.

Sous le régime stalinien, la police d’Etat contrôle tout, trouve tout de suite un coupable à chaque meurtre, torture jusqu’à avoir des aveux. Dans ce climat où tout le monde soupçonne tout le monde et tout le monde espionne tout le monde, Leo commence à se poser des questions…

Il est assez difficile de résumer ce polar car il est assez long et lent à se mettre en place. Leo arrive assez vite dans le tableau mais on repart souvent ailleurs sur plusieurs pages avant de comprendre la relation avec “l’enquête” que mène Leo.

J’avais souvent entendu dire que ce polar était génial, ou très très bien. Et je vais peut être décevoir les personnes qui ont clamé cela haut et fort mais je ne suis pas du tout d’accord.

Oui c’est un bon polar, ou bon roman, ou plutôt “récit polardesque”. C’est très bien documenté, c’est pas trop mal écrit mais honnêtement, s’il y a une claque à avoir ce n’est par pour le côté polar mais pour l’ambiance. Et cette ambiance est historique. Pour le côté polar, il y a une espèce de retournement de situation que j’avais vu venir. Il n’y a pas vraiment de suspens, on sait tout de suite, nous lecteurs, qui est le coupable. Il y a de la tension car Leo devient vite un fugitif, un ennemi de l’état. Et puis à cette époque et à cet endroit, forcément, ce n’était pas facile.

Le côté historique est donc bien rendu et la tension de vivre en Russie sous Staline est elle aussi bien présente. Ce qui fait de ce roman un bon roman, et je tiens à ce que ça soit dit.

Mais il y manque quelque chose pour que ça fasse un vrai bon polar. Ce qui manque ? Je ne sais pas trop…

Mais vous pouvez retrouver l’avis de Bene, ainsi que celui de Kathel qui vous renverra vers plein d’autres billets, tous aussi enthousiastes les uns que les autres (ou presque) (c’est dire que si je n’en avais pas parlé avec une collègue, je me sentirai bien seule!😉 )

Published in: on 19/04/2010 at 6:24 AM  Comments (8)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2010/04/19/enfant-44-tom-rob-smith/trackback/

RSS feed for comments on this post.

8 CommentsLeave a comment

  1. C’est dommage que tu n’es pas aimé plus que ça! Mais je ne suis pas d’accord avec toi. Pour moi tout est parfaitement maitrisé, autant l’histoire, l’intrigue que l’écriture. C’est à la fois un roman policier, un roman noir, un roman politique et historique. C’est pour ça qu’il a tant d’impact, parce qu’il allie très bien les genres dans un seul livre. On ne peut pas tout aimé!!

    • Attention ! j’ai bien dit que c’était un bon roman !! Je le reconnais sans hésitation, mais je ne trouve pas que ça soit un roman policier si exceptionnel que ça… Comme tu dis, il faut des goûts et des couleurs🙂

  2. L’ambiance est sûrement ce qui marque le plus mais j’ai trouvé le côté polar bien mené aussi (même si on se doute de certaines choses !). Je trouve que le fait que l’auteur se soit inspiré d’un véritable tueur en série russe un petit plus😉 Et je suis plongé dans le nouveau roman de l’auteur, avec à nouveau Leo🙂

    • Eh bah tu vois je ne savais même pas que c’était inspiré d’un véritable tueur en série russe !

  3. Je comprends ton point de vue. Pour ma part, j’ai adoré, avant tout pour l’ambiance. J’ai trouvé l’enquête policière bien menée mais j’ai trouvé comme toi le twist final un peu prévisible. Ce livre reste un coup de coeur et comme Joelle, j’arrive au bout du deuxième, Kolyma.

    • Bon alors je me sens un peu seule… ma seule consolation c’est qu’une collègue est d’accord avec moi🙂

  4. Je pense que ta semi-déception vient de cette étiquette “polar” qui lui est accolée, du fait que tu as rencontré l’auteur à un salon du polar aussi…
    Pour moi qui l’ai lu avant, en ayant pas spécialement d’attentes, j’ai été emballée surtout par l’ambiance, le contexte historique très bien documenté, la psychologie des personnages principaux, et c’est ce dont je me souviens et pas tellement de l’enquête en elle-même.

    • Ah oui, ça, c’est tout à fait possible !! Puisque j’ai trouvé que c’était un bon roman politique et historique mais que l’enquête était très bof…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: