Hiver, Mons Kallentoft

Un cadavre est découvert nu, pendu à un arbre un matin de janvier à Östergötland. La Suède n’a encore jamais connu un hiver aussi froid. Malin Fors et ses collègues vont mener l’enquête.

Je vous ai fait un résumé simple car en y réfléchissant, il s’agit ici d’un polar simple : un meurtre, une enquête, des flics, un hiver très très froid et plein de personnages pour éclaircir, ou pas, l’enquête. Et plein de personnages qu’on aura le plaisir de retrouver lors des épisodes suivants (Etévient de paraître)

Mais c’est sûr, Mons Kallentoft a un truc qui fait que ce polar est plus que bien. Je ne crierai pas au génie mais j’ai vraiment bien aimé et je crois que je lirai la suite rapidement.

Mais qu’est ce que c’est que ce quelque chose en plus qui fait de “Hiver” un très bon polar ? Peut-être Malin, commissaire brillante et battante, mère célibataire de Tove, adolescente de 14 ans qui vole de ses propres ailes… Peut-être ces collègues, avec chacun leur caractéristiques, leurs qualités et défauts. Peut-être aussi Bengt le ballon, l’homme de 150 kg retrouvé pendu, nu et gelé à un arbre ; un homme que tout le monde connaissait mais à qui personne ne parlait, un mort dont l’âme vit encore, un mort dont on peut lire les pensées pendant qu’il suit Malin avancer dans son enquête.

Ce petit quelque chose vient peut-être également du fait que j’ai retrouvé ici un peu de Sjöwall & Wahlöö qui critiquait la société suédoise à leur époque quand ici, Kallentoft prend la défense de la police :  “Les gens disent que la police ne fait pas son travail mais ils ne rappellent pas quand on leur laisse un message” (je cite de mémoire).

En tout cas, ce quelque chose vient certainement de toutes ces personnes impliquées de près ou de loin dans l’affaire : les frères Murvall et leur impitoyable mère, Karen ; le vieux Gottfrid Karlsson qui raconte à Malin la vie du quartier où Bengt a grandi, Maria Murvall, la soeur donc et assistante sociale de Bengt Andersson (de son vrai nom), violée plusieurs années auparavant et enfermée dans un hôpital psychiatrique, ou encore les deux adolescents casse-cou et rebelle qui s’amusaient à glisser “du caca” dans la boîte aux lettres de Bengt, ou encore Valkyria et Rickard Skoglöf, adeptes du culte des Ases, qui consistent à pendre des animaux en sacrifice…

Voilà plein de petites choses qui font que j’ai aimé ce polar. Plein de gens, de procédés narratifs, d’éléments nouveaux dans l’enquête, de dépaysement nordique et très très froid qui me donnent très envie de me replonger dans cet univers !

Les avis de Paul Arre (blog que je découvre au fur et à mesure que je lis des polars suédois), Pierre Faverolle, Cuné, Stephie et Pimprenelle

Published in: on 29/05/2010 at 6:04 AM  Comments (14)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2010/05/29/hiver-mons-kallentoft/trackback/

RSS feed for comments on this post.

14 CommentsLeave a comment

  1. J’ai lu ce polar sans passion véritable mais avec plaisir, effectivement très dépaysant et j’ai bien aimé ce portrait de femme forte et fragile
    je lirai sûrement le prochain ” Eté ” c’est de saison

    • Je viens juste de terminer “Eté”, j’ai également beaucoup aimé bien que ça soit construit sur le même schéma. L’auteur distille ça et là des indice quant à Malin qui donne très envie de lire la suite !

  2. Pour info je t’ai laissé un com’ sur ton blog précédent🙂
    http://lireetecrire.over-blog.fr/article-a-l-abandon-laurence-tardieu-aude-samama-38903136.html

    • tu fais bien de me le dire, les mails de over-blog tombent dans les spams depuis que j’ai arrêté over blog ! Du coup je te réponds simplement ici : je suis contente que ça t’ait touché. J’aime vraiment beaucoup cette auteure et j’attends avec impatience son prochain bouquin !

  3. Ahhh les polars du grand Nord…

    Rien à voir: je prépare un petit quelque chose pour notre blog et j’essaye de contacter d’autres blogueuses/blogueurs, mais je ne trouve ni ton adresse mail ni de formulaire de contact sur ton blog.
    Pourrais-tu m’envoyer ton adresse mail à voyelleetconsonne@gmail.com ? Ce serait très gentil.

    • mail envoyé !🙂

  4. Je viens de terminer Eté, et je constate dans ton billet bien des similitudes avec mon avis (qui arrive bientôt) !

    • j’irai voir ça, j’ai terminé “Eté” également, je n’ai pas pu attendre !

  5. J’avais bien aimé et “Eté” m’attend dans ma PAL … j’ai quelques titres à lire avant mais je suis impatiente de me lancer dans cette lecture et de retrouver Malin Fors !

    • Oui je comprends !

  6. Un très bon polar scandinave ? Tu as prononcé les mots magiques. Décidément, je repars ma LAL bien chargée !

    • Un très bon polar suédois même !🙂

  7. lu “hiver”, mais pas encore “été”… pourtant j’aime les polars scandinaves, surtout quand ils sont en poche !

    merci pour ces perles : on croit rêver !


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: