Mon top 5 de la rentrée littéraire 2010

Il y a quelques mois, Laetitia faisait, comme chaque année, son top 10 des auteurs de l’année. Un exercice difficile auquel j’ai répondu en disant que je ferai, un jour, mon top 5 de la rentrée littéraire.

Et comme je ne blogue pas beaucoup en ce moment (ne vous méprenez pas, je lis beaucoup mais beaucoup de choses ne m’ont pas semblé valoir la peine d’en parler…), je me suis dit que c’était le moment, bien que, officiellement, la rentrée littéraire ne soit pas terminée. (Même si je considère que oui dans la mesure où, ça y est, tous les gros “pontes” sont sortis)

Alors avant de se lancer dans le top 5 je voudrais quand même rendre hommage à deux ou trois titres que j’ai lu et bien aimé, mais pas suffisamment pour leur dédier un billet :

Apocalypse bébé, de Virginie Despentes chez Grasset m’a paru très sympa ! Il est sur la première liste du Goncourt mais pour ma part, je n’irai pas jusqu’à dire que c’est si bien !

Un billet chez Amanda.

Shanghai Moon, de SJ Rozan au Cherche-Midi. Un polar efficace, sur un fait historique peu connu, avec des personnages qu’on apprend très vite à connaître et à aimer et qu’on est triste de lâcher. Un avantage : un polar “facile” dans la mesure où ce n’est ni glauque, ni sanglant, ni gore, ni violent…

Que font les rennes après Noël ?, de Olivia Rosenthal aux éditions Verticales. Une réflexion plus qu’un roman. Un style parfois difficile à suivre, une alternance entre deux personnages, sans jamais connaître leur nom ni qui ils sont vraiment. Une réflexion donc sur l’être humain, sur le passage à l’âge adulte, sur la vie tout simplement. Un coup de cœur chez Nordyak.

Passons maintenant au roulement de tambour….

Mon top 5 est donc :

5. La montagne de minuit, Jean Marie Blas de Roblès, éditions Zulma.

Retrouvez mon billet ici. Je le mets en 5è position car, comme je disais en commentaire chez Cathe et Tamara, j’ai beaucoup aimé au moment de ma lecture mais j’avoue qu’un mois après, le souvenir n’en est pas si fort.

4. Où j’ai laissé mon âme, Jérôme Ferrari, Actes Sud.

J’en ai parlé rapidement dans un billet “rentrée littéraire du mois de juillet”, que vous pouvez aller lire par là. Quelques mois après la lecture donc, j’en ai toujours un souvenir fort. Tout comme j’ai un souvenir fort de la lecture de “Un dieu, un animal”, un an après. Parce que le style de Jérôme Ferrari me fait l’effet d’une claque, parce que les sujets sont des sujets difficiles mais profondément humain.

3. L’Italie si j’y suis, Philippe Fusaro, la Fosse aux Ours.

Oui, celui-là il fait partie de mon top 3 parce qu’il a l’avantage d’être doux, simple, et poétique. J’en ai parlé ici et quelques semaines après, quand je pense à Sandro et Marino, j’ai encore envie de pleurer tellement je les trouve beaux, touchants, extravagants et drôles ! J’ai de nouveau envie de monter dans cette voiture et de partir en Italie avec eux.

2. Purge, Sofi Oksnanen, Stock

Souvent, quand on lit un roman, on se souvient de quand et comment on l’a lu. Pour ma part, je l’ai lu un peu avant sa sortie mais ça faisait déjà longtemps que mon chéri l’avait lu puisqu’il a fait la connaissance d’Aliide et de Zara quand nous étions en Norvège. Rien à voir avec l’Estonie bien sûr, mais quand même, je pense que le climat, le pays où nous étions à jouer quelque chose dans son ressenti. Tout comme le fait d’être sur un bateau lors de ma lecture des Déferlantes a probablement beaucoup joué sur mon appréciation des vagues de Claudie Gallay. Pour en revenir à nos moutons donc, quand j’ai lu “Purge”, je savais déjà que j’allais lire un roman extraordinaire. Raison pour laquelle peut-être j’ai mis une petite centaine de pages avant de vraiment entrer dedans. Mais une fois bien installée en Estonie dans la cuisine d’Aliide, j’ai moi aussi vite compris que nous avions affaire là à un des meilleurs romans de la rentrée. Mon court billet également dans celui de la rentrée du mois de juillet.

1. La carte et le territoire, Michel Houellebecq, Flammarion.

Eh oui, peut-être que si j’avais eu assez de coup de cœur pour faire une catégorie française et une catégorie étranger, j’aurai mis Sofi et Michel ex-æquo. Mais franchement, j’ai vraiment lu beaucoup de livres de la rentrée, j’en ai abandonné beaucoup aussi, et non, mon top 5 reste le même… Et donc oui, je mets “La carte et le territoire” sur la première marche du podium.

Bien sûr, il y a des tas de livres que je n’ai pas lu. Des tas qui méritent peut-être leur place sur un podium si quelqu’un d’autre faisait son top 5. Mais c’est là l’avantage de proposer ici “mon” top 5. Le seul critère nécessaire pour y entrer est qu’il doit m’avoir plu, peu importe si ça a plu à d’autres ou non !😉

Ça m’intéresserait beaucoup d’ailleurs d’avoir votre top 5 de la rentrée littéraire 2010 ! (ou de la rentrée littéraire 1220 pour ceux et celles qui ont préféré celle-là! ;-))

Je crois que dans quelques jours, je vous parlerai des livres que j’ai abandonné ou qui m’ont déçue !

Published in: on 02/10/2010 at 6:14 AM  Comments (13)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2010/10/02/mon-top-5-de-la-rentree-litteraire-2010/trackback/

RSS feed for comments on this post.

13 CommentsLeave a comment

  1. pas convaincue par le Houellebecq, comme tu sais, j’espère être plus séduite par “Purge”, si j’arrive à mettre la main dessus quand il rentrera à la bib.

    • J’ai eu un client aujourd’hui qui m’a dit ne pas avoir aimé. Et une collègue qui a trouvé ça bien sans plus… J’attends ton avis ! Mais attention à ne pas être trop déçue par ce genre de titres dont tout le monde parle…

  2. Je ne risque pas de te fournir mon top 5 de la rentrée littéraire vu que je lis rarement les livres à leur sortie😉

  3. Il n’y a que “purge” qui m’interesse de prime abord
    et peut être shanghai moon…

    • Je pense que Shanghai Moon peut te plaire !

  4. Attention, précision capitale : ça n’est pas mon top 10 des auteurs de l’année mais celui de ma vie (rien que ça !)Plus j’y pense et plus je me dis que ce dernier Houellebecq pourrait être l’occasion de faire mon baptème😉

    • c’est ton top 10 des auteurs de la vie, mais tu le remets à jour chaque année !!!!

  5. Shanghai Moon est le seul que j’ai lu que tu as cité. J’avais beaucoup aimé !

  6. Vile tentatrice, grrr :-)))

  7. Et bien moi, j’aurais ajouté le dernier de Mathias Enard, “Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants”!

    • Oui, il a de très bonnes critiques. Pour ma part, il fait partie de ceux que j’ai arrêté en plein milieu… difficile de le mettre sur le podium donc!🙂

  8. Bonne idée ce top 5 ! Je m’y colle un de ces jours !


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: