Les chiens de Riga, Henning Mankell

Deuxième aventure de Kurt Wallender, “Les chiens de Riga” commence à la manière d’un Sjöwall et Wahlöö… Deux hommes en pleine mer, qui ont pas mal de choses à se reprocher et des choses pas très légales dans leur bateau, découvrent un canoë au large avec deux hommes en costume, enlacés et… morts. Soucieux de faire le bien, ils amarrent le canoë et le lache à quelques milles des côtes, persuadés qu’il sera trouvé plus vite… En effet, une femme qui promène son chien appellera la police rapidement pour faire part de sa macabre découverte…

Wallender est sur l’enquête mais comme tout porte à croire que les hommes et le canoë ne sont pas suédois, ils font appel à l’extérieur : un policier letton vient les aider. Petit, myope mais brillant policier, le major Liepa, une fois rentré chez lui, sera en fait le point de départ de toute l’enquête…

Une enquête, et donc un polar, brillant ! Et oui, si Henning Mankell s’inspire toujours un peu du cher couple “précurseurs du polar suédois” (des rhumes encore à droite à gauche mais surtout, beaucoup de fatigue chez Kurt ! J’avoue que je n’avais encore jamais rencontré un flic de papier qui avait autant besoin de dormir ! D’habitude, ils arrivent tous à passer trois nuits blanches de suite en se faisant passer pour une espèce de superman… Même s’ils boivent tous et divorcent tous (ce qui est aussi le cas de Kurt (mais là, je m’égare!!)))…

Je disais donc que si Mankell s’inspire un peu du couple précurseurs, on sent ici que l’enquête est menée de manière très différente : une espèce de roman d’espionnage dans une Lettonie grise, froide où tout le monde espionne tout le monde. Kurt Wallender mène son enquête de manière hyper officieuse, entre en Lettonie de manière complètement illégale… Entre la dénonciation d’un complot, des manières soviétiques de l’époque (toujours au début des années 90), les différents personnages sous surveillance qui interviennent pour aider Wallender et tous ceux en qui personne ne peut faire confiance, ce deuxième polar de Mankell est digne d’un super film d’action… américain !

Etrange ? Peut-être…. Mais c’est aussi en ça que j’ai trouvé “Les chiens de Riga” brillant. Non seulement il tranche avec “Meurtriers sans visage” dans sa construction, mais en plus il est écrit de telle manière que le suspens est vraiment à toutes les pages et qu’on s’imagine aisément notre “commandant” traversant les pays de l’Est la nuit sous l’escorte d’un inconnu pour rejoindre une belle femme avec qui il ne se passera pas grand chose de physique mais pour laquelle il est prêt à sauver le monde (de l’Est)!

Je crois que je suis devenu inconditionnelle des polars de Mankell. Et que j’aime beaucoup Kurt, notamment par rapport à la manière dont il mûri après son enquête… “(…)il se demandait de plus en plus si son ignorance réelle du monde qui l’entourait n’était pas en soi une sorte de mensonge, même si celui-ci avait sa source dans la naïveté, et non dans un déni élaboré consciemment”

La suite très très prochainement😉

(Pourquoi ai-je du mal à trouver des billets sur les polars de Mankell ?? Mettez vos liens dans les commentaires svp!!)

Published in: on 18/11/2010 at 6:29 AM  Comments (8)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2010/11/18/les-chiens-de-riga-henning-mankell/trackback/

RSS feed for comments on this post.

8 CommentsLeave a comment

  1. Je dois lire prochainement le dernier Mankell de la série, snif snif…
    Pour les liens, tu en trouveras chez Yves, un inconditionnel..
    http://lyvres.over-blog.com/article-33848705.html

    • Merci pour le lien ! et j’imagine que ça doit être triste, en effet, d’arriver à la fin…

  2. Que du bonheur pour moi car j’ai tout de cet auteur à découvrir !!!

    • du bonheur encore pour moi aussi car, comme le dit justement Richard, il m’en reste encore 6 à découvrir ! Et je compte bien prendre mon temps…

  3. Je n’ai pas encore acheté ce tome vu que le 1er m’attend encore dans ma PAL mais vu ce que tu en dis, je le lirai un jour :) 

    • Il faut déjà lire le 1er !

  4. Bonjour à toi,
    En lisant tes chroniques, je me suis retrouvé, il y a trois ans, découvrant cet auteur et tout l’univers du polar suédois (et du polar tout court …). J’ai lu, que dis-je, j’ai dévoré tous les livres de Mankell, en moins de deux mois … et j’ai savouré chaque page.

    Et comme mon blogue n’a pas encore un an … je n,ai pas fait de chronique sur les polars de Mankell et sur l,excellent Wallander.

    Cependant, j’ai fait une chronique sur un roman de littérature générale de Mankell, que j’ai adoré. Ce qui prouve le grand talent de romancier de cet auteur!

    Je te mets le lien, si ça te tente:

    http://lecturederichard.over-blog.com/article–les-chaussures-italiennes-a-la-suedoise–44000194.html

    Bonne lecture !
    À très bientôt !

    • Oui ! merci pour le lien… Je lirai les non polars de Mankell un jour, mais peut être seulement quand j’aurai lu tous les Wallender…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: