La lionne blanche, Henning Mankell

Troisième volet des aventures de Wallender, “La lionne blanche” commence au tout début du XXè siècle, en Afrique du Sud. Quand on sait que l’auteur a vécu, ou vit encore je ne sais pas, au Mozambique, ce n’est pas si étonnant. Mais après ce prologue, on se retrouve aujourd’hui (toujours dans les années 90 en fait) en Suède, à suivre une mère de famille et épouse comblée qui sera malheureusement au mauvais endroit au mauvais moment… Ce qui causera plein de problèmes à Kurt.

Plus long que les deux précédents opus, “La lionne blanche” est excellentissime.

J’avoue honnêtement qu’en me lançant dans trois aventures de Wallender à la suite, j’ai eu peur d’être lassée… Que nenni !!!

Non seulement on apprend tout un tas de choses sur l’Afrique du Sud, mais on voit avancer Kurt difficilement… Et je dois dire que Wallender n’est franchement pas au meilleur de sa forme ici… Arrêt de travail, voulant jouer à superman et se retrouvant en arrêt maladie, dépression, larmes… Mankell fait de son héros un anti-héros… que j’avoue avoir bien hâte de retrouver car je sais bien qu’il ne va pas prendre de retraite anticipée mais que va-t-il lui arriver alors, avant de partir à la retraite pour de vrai ?? (en 2010, moi j’en suis encore en 1993 !!)

Si l’auteur joue des mêmes codes, faisant faire des erreurs humaines aux policiers qui pourraient complètement malmener l’enquête, nous avons ici droit à une construction différente : prologue (pas d’épilogue malheureusement mais bon, on sait qu’il y en encore derrière!) et des récits alternants la vie en Suède et la vie en Afrique du Sud.

Comme dans le tome précédent où Wallender se rendait compte qu’il ne savait rien de la vie en dehors de la campagne suédoise, Mankell dénonce clairement la société sud-africaine de l’époque, l’aprtheid etc. Ne pas oublier que Mandela n’était pas encore président quand Mankell a écrit “la lionne blanche”.

Un polar haletant, bien construit avec nos héros préférés, autour d’un thème difficile et important qu’est l’Afrique du Sud… Et réussir à mettre sur le même bateau la Suède et l’Afrique du Sud… Je dis un grand Bravo !!

Un billet chez la livrophile (qui me rappelle qu’en effet, à un moment où Wallender et son équipe piétine carrément dans l’enquête, on sent un bout de lassitude à la lecture puisque nous, on sait bien ce qui s’est passé). Un billet également chez le nez dans les bouquins (qui éclaire la situation personnelle de Kurt que je n’ai pas abordée ici mais pour qui j’ai, moi aussi, énormément d’empathie, sinon je ne me permettrai pas de l’appeler par son prénom!).

Published in: on 20/11/2010 at 9:51 PM  Comments (15)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2010/11/20/la-lionne-blanche-henning-mankell/trackback/

RSS feed for comments on this post.

15 CommentsLeave a comment

  1. Tu es atteinte de mankellite? De wallenderite aigüe?😉

    Pour moi, celui-ci est l’un des meilleurs de l’auteur, en ce compris ces romans non-polars.

    • Mais ouiiiiiiii !!!! Je disais dans le premier billet que, comme Seuil a sorti un premier volume d’une intégrale avec les trois premiers tomes, je me lançais un challenge à moi même : lire, à chaque parution de ces tomes d’intégrale, les trois à la suite ! Sans durée de temps donc, vu que je n’ai aucune idée de quand les deux suivants sortiront (j’imagine que “l’homme inquiet” venant de paraître, le dernier intégrale ne sortira pas avant la sortie poche de celui ci donc au grand minimum un an !).
      Bref, la wallenderite aigüe, ça me plait !!🙂

      • Le bon plan c’est que tu vas pouvoir les lire dans l’ordre car, au départ, je pense qu’ils ont été publiés différemment.

      • tu crois? C’est bizarre quand même que l’éditeur français n’ait pas suivi l’ordre chronologique… Mais sans ça oui, c’est un bon plan !🙂

  2. C’est intéressant de voir des thèmes très variés sur ces 3 premiers tomes de la série🙂

    • Oui ! Honnêtement, je pensais vraiment me lasser mais pas du tout ! A chaque fois on a une histoire différente, toujours pour mettre le doigt sur un problème de société, et pas que la société suédoise !

  3. Quelle chance !
    Il te reste encore 6 “Wallander” à lire !!!!
    Bonne lecture !
    Amitiés

    • Eh oui ! et j’attendrai la sortie du deuxième volume de l’intégrale, donc j’ai encore du temps devant moi !

  4. Je n’ai lu qu’un polar de Mankell, et je m’étais ennuyée (je ne l’ai jamais fini). Je ne sais plus du tout qui enquêtait, mais c’est vrai qu’avec ton trio, tu m’as convaincue de retenter ma chance !

    • Ah bon ????????? Mais comment est ce possible ? Il FAUT que tu retentes ta chance ! Kurt le mérite !🙂

  5. Et dire que je n’ai toujours pas ouvert de livre de Mankell … *sifflote*

    • bon ça me rassure, je pensais vraiment être la dernière à découvrir Wallender… !

  6. Je l’ai beaucoup aimé aussi, c’est même mon préféré de l’auteur, plus exotique (puisqu’il se passe en partie en Afrique du Sud) et plus haletant, aussi, que les autres enquêtes de Wallander.

    • le vol 2 de l’intégrale sort courant mai, j’avoue que j’ai hâte de me replonger dans les aventures de Wallender !

  7. […] de sortir ! C’est étrange d’ailleurs parce que je me souviens avoir adoré “La lionne blanche“, le n°3 de la série mais en fait je ne me souvenais pas du tout de ce qu’il se […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: