Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan

Autant vous prévenir tout de suite : je n’ai pas lu ce livre jusqu’au bout. Pourtant, j’ai envie d’en parler. Etrange…

Delphine de Vigan parle ici de sa mère, de sa famille. Delphine de Vigan retrace l’histoire de sa famille, part à la recherche d’anecdotes, de questions, de réponses pour comprendre sa mère, sa mort, sa vie.

C’est peut-être une entreprise louable, et un exercice difficile mais encore une fois, un écrivain nous parle de sa famille. Pour être grossière : mais qu’est ce qu’on en a à foutre ??

Pourtant, comme je disais plus haut, j’avais envie de vous parler de ce livre. Dans la partie que j’ai lu, une grosse moitié, elle ne parle en effet que des faits, des souvenirs, des dates, des anecdotes et ça ne m’intéressait pas. Elle écrit bien, c’est peut-être ce qui me faisait tourner les pages. Et puis j’ai arrêté mais, deux mois après encore, j’ai toujours l’intention de reprendre. En effet, les quelques personnes de mon entourage qui l’ont également lu sont unanimes : la deuxième partie, si on peut appeler ça ainsi, est magnifique. Et quand je repense à ce que j’ai lu, je ressens comme une sensation de vide…

J’avais tellement aimé No et moi et Les Heures Souterraines que je n’aimerais pas que cette lecture soit un échec. Alors malgré le fait que je n’ai pas aimé cette première partie, je vous conseille tout de même ce roman, si on peut l’appeler ainsi, surtout si vous avez aimé les précédents romans de cette auteure.

L’avis de Clara, beaucoup plus enthousiaste.

Published in: on 10/08/2011 at 7:39 AM  Comments (25)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2011/08/10/rien-ne-soppose-a-la-nuit-delphine-de-vigan/trackback/

RSS feed for comments on this post.

25 CommentsLeave a comment

  1. J’ai rencontré delphine de Vigan, très accessible mais je dois avouer ne pas avoir adoré son “No et moi”. Je n’ai pas lu les autres…

    • Si tu n’as pas accroché à “No et moi”, je ne sais pas si les autres te plairont… mais bon quand les auteurs sont sympas et ouverts, on a toujours envie d’essayer de lire leurs livres, non ?😉

  2. Il est sur ma PAL, il me tarde😉

  3. J’ai lu les premières pages dans Lire… et pour moi,le sujet est plutôt rédhibitoire. Je passe.

    • Moi non plus le sujet ne m’enchante pas… d’ailleurs je n’ai toujours pas lu la deuxième partie…

  4. Je n’avais pas accroché à “No et moi” (et je ménage mes mots). Alors je pense que je vais passer celui-ci.

    • pourquoi tu n’avais pas accroché ? Peut-être as-tu fait un billet, je vais chercher ça🙂

      • Je n’ai pas fait de billet.
        Je n’ai pas aimé parce que j’ai trouvé l’histoire complètement nunuche, fabriquée et pleine de clichés. Mais je me rends bien compte les avis divergent…

  5. Ohohoho, un p’tit blocage freudien dans ta lecture ?? :))… En ce qui me concerne, cet auteur ne m’a jamais attiré. Et je crois que cela va continuer…

    • un blocage freudien ? Je ne vois pas où tu es allé chercher ça ! Les histoires de famille des autres ne m’intéressent pas plus que ça, tout simplement. Tout dépend comment le sujet est traité par les écrivains…

  6. Mon billet le jour de paruation et assuérement plus qu’un coup de coeur !

    • Mon billet le jour de parution et assurément plus qu’un coup de coeur !

      • ah eh bien j’attends de lire ton billet alors !

  7. Je ne savais pas que son dernier roman était autobiographique… Je ne suis pas fan du genre mais j’aime vraiment beaucoup cette auteure, donc…!😉

    • c’est un peu ce que je me suis dit aussi…

  8. Je ne suis pas très fan de ce genre de roman, en général. Je verrai les avis en général mais au premier abord, je ne suis pas vraiment tentée.

    • oui je comprends. J’ai le pressentiment que les avis vont pas mal diverger !

  9. Je n’avais même pas vu que son dernier livre était paru : je viens de l’apprendre chez Clara… J’ai vraiment beaucoup aimé No et moi, et Les heures souterraines, mais ma PAL est vraiment très haute… J’attendrai un peu avant d’ouvrir celui-là !

    • il est paru hier seulement🙂

  10. Rien ne s’oppose à la nuit est le récit troublant, émouvant, dur parfois, de deux petites filles à des époques différentes, chacune à son ressentie, chacune à sa douleur, ce livre est le récit frappant de ce que vit une abusée et sa descendance. C’est courageux de l’avoir fait surement bénéfique, on ne sort pas indemne de ce livre et c libre qu’on le termine ! merci à Delphine de m’avoir sans le savoir aider dans ma quête. merci…

    • Je trouve ça très bien que ce récit touche beaucoup de gens. Mais vraiment, pour ma part, je ne comprends pas du tout le buzz qu’on en fait tout autour…

      • peut-être qu’il faut être concerné… tout le livre est vu de l’intérieur, des émotions, des non-dits… même si l’on n’a pas vécu une telle tragédie, chacun doit pouvoir retirer l’essence de ce livre à savoir : que l’inceste est le pire des sévices infligés à l’enfant, que cet enfant a été trompé au plus haut niveau de confiance, que c toute sa vie derrière qui s’en ressent. L’enfant deviendra adulte et remettra tout en question car il est perdu et ne sait pas si ce que ses parents lui ont donné est bon ou pas… c compliqué et c une reconstruction à faire ! on voit aussi les dangers sur les descendants et l’impacte sans le savoir sur leur vie voire leur survie !

      • Peut-être en effet faut-il se sentir concerné. Ceci dit, il y a d’autres auteurs qui ont fait un roman du même genre en cette rentrée et que je trouve pour ma part bien plus subtil, plus riche au niveau de l’écriture et surtout au niveau de la force des émotions. Je parle évidemment de Laurence Tardieu, et je pourrais croire que je ne suis pas objective, pourtant il y a eu des interviews croisées de Delphine de Vigan et de Laurence Tardieu qui ont, en réalité, fait le même exercice, chacune à leur manière. Celle de Laurence Tardieu me touche bien plus car elle est beaucoup plus intime, beaucoup plus subtil, beaucoup plus réservée aussi à sa manière… Et pourtant, personne ne parle de ce merveilleux roman qu’est “la confusion des peines” (quand je dis “personne” j’entends par là les médias, même si je ne suis pas à l’affut de tout ce qu’il se passe et que j’ai pu rater bon nombre d’articles et/ou émissions télé/radio qui en parlerait)

  11. J’ai adoré no et moi et pensais poursuivre avec rien ne s’oppose à la nuit, je vais peut-être passer avant par les heures souterraines !

    Ton blog s’est embelli , il a mûri, j’aime son élégance discrète !

    bises
    chrystelyne

    • merci pour ce joli compliment🙂


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: