La belle image & Quartier lointain

Par un pur hasard, j’ai lu deux bandes-dessinées aujourd’hui qui tournent autour du même thème.

J’avais repéré “La belle image” chez Richard. Il s’agit d’une adaptation d’un roman de Marcel Aymé que je ne connaissais pas. Ce qui m’a attiré au départ c’est bel et bien le scénario : Raoul Cérusier veut faire refaire son permis et lorsqu’il donne ses photos à l’administration, on lui rétorque que ce n’est pas lui. En sortant des bureaux, il voit son reflet dans un miroir et se rend compte que son visage n’est pas le sien. Il est plus séduisant, plus sûr de lui… Comment va-t-il faire puisque personne ne le reconnait ? A son travail ? Chez lui, avec sa femme et ses enfants ?

J’ai apprécié la lecture de cette bd, encore une fois pour le thème. Le dessin ne m’a pas déplu mais ne m’a pas emportée non plus. Je pense qu’il aurait mieux fallu que je lise le roman de Marcel Aymé pour entrer un peu plus dans les détails des émotions et du ressenti du personnage principal.

Quant à “Quartier lointain“, de Taniguchi je me suis rendue compte assez rapidement que je l’avais déjà lu. Mais c’était il y a quelques années et je ne crois pas en avoir parlé sur mon blog. J’ai toujours aimé les dessins de Taniguchi. Ses traits m’emportent vraiment. Je trouve que sous son crayon, tout est beau, tout est magique, tout est doux. Pourtant les thèmes ne sont pas toujours facile, il me semble.

Et même si je l’avais déjà lu, je ne m’en souvenais plus vraiment et j’ai pris un réel plaisir à lire ce manga, aussi bien pour le graphisme que pour le scénario.

Scénario qui ressemble étrangement à “La belle image” puisqu’ici le héros se retrouve dans sa ville natale et après s’être endormi dans le cimetière où repose sa mère, se réveille dans la peau de ses 14 ans… Contrairement à Raoul Cérusier, héros de “La belle image”, il n’a pas changé de visage, il a simplement rajeuni.
C’est un scénario qu’on peut souvent trouver en littérature ou au cinéma, mais je n’ai pas tout vu ou tout lu sur le sujet et je ne sais pas vraiment comment le sujet “peut-on refaire sa vie ?” a été traité ailleurs.

Ici, que ce soit dans “Quartier lointain” ou “La belle image“, le message est le même. Et si les deux scénarios sont un peu fantastiques ou absurdes au départ, ils posent les mêmes questions existentielles : est-on heureux aujourd’hui ? Et si on avait la possibilité de changer, de revenir en arrière, de changer le cours de ses évènements, que ferait-on ? Peut-on se contenter de ce qu’on a ? Ouvre-t-on suffisamment les yeux sur notre bonheur, sur nos défauts, sur notre manière d’être et de vivre ?

Je mélange évidemment un peu les deux bandes-dessinées ici mais l’expérience étrange et incompréhensible vécues par nos deux héros, l’un au Japon et l’autre à Paris, les amènent aux mêmes conclusions.

Si on s’arrête à chacune B.D en soi, il est clair que j’ai préféré le manga de Taniguchi (qui a été adapté au cinéma l’année dernière). Mais je savais que le coup de crayon de Taniguchi me plaisait et m’émouvait même. Je pense que je pourrais regarder ses planches comme on admire un tableau dans un musée. Comme je le disais plus haut, ses dessins m’emportent. De plus, j’ai apprécié le scénario.

Pour “La belle image” (de Cyril Bonin, je ne pense pas l’avoir déjà dit !!) dans la mesure où j’ai surtout apprécié le scénario et moins le dessin, et que le scénario est une adaptation, j’ai le sentiment d’avoir été un peu flouée… C’est bête n’est ce pas ?

Published in: on 20/08/2011 at 5:46 PM  Comments (4)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2011/08/20/la-belle-image-quartier-lointain/trackback/

RSS feed for comments on this post.

4 CommentsLeave a comment

  1. Ces deux BDs me tentent (la première, je ne la connaissais pas mais tu viens de me donner envie de l’essayer et la seconde parce que je viens à peine de découvrir Tanaguchi et que je ne veux pas m’arrêter en si bon chemin)

    • Tant mieux si j’ai réussi à te donner envie avec la première !! Quant à Taniguchi, c’est sûr que quand on aime la BD, c’est un incontournable !!

  2. Je n’avais jamais entendu parler de La belle image et pourtant la couverture me plait bien et l’histoire est vraiment intrigante ! Je note donc🙂 Quant à Quartier lointain, j’ai énormément aimé et j’aime les dessins de Taniguchi mais ses personnages ont malheureusement toujours la même tête d’un album à l’autre !

    • Je vois ce que tu veux dire pour Taniguchi, mais je lis beaucoup moins de Bd que toi, alors ça ne me dérange pas vraiment🙂


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: