Impardonnables, André Téchiné

Francis décide de s’isoler à Venise pour écrire son prochain roman. Il rencontre Judith, agent immobilier, qui lui propose la location d’une maison sur l’île de Sant’ Erasmo. Rapidement, Francis et Judith vont vivre ensemble. La fille de Francis, Alice, les rejoint l’été avec sa fille adolescente Vicky. Mais au bout de quelques jours, Alice est partie et ne donne plus de nouvelles.

“Impardonnables” est une adaptation du roman de Philippe Djian que je n’ai pas lu. Et si j’ai eu envie de voir ce film, c’est en premier lieu pour Venise (et aussi pour André Dussolier que j’aime beaucoup). Je ne connaissais donc absolument pas le scénario original.

Honnêtement, j’ai trouvé cette histoire assez lente, et longue donc. Mais, bien que n’ayant lu que deux romans de Djian (Incidences que j’avais beaucoup aimé et “Vengeance” le dernier en date que j’ai détesté, et dont je ne pense pas avoir parlé ici), j’ai vraiment retrouvé son univers dans les images de Téchiné, dans les dialogues, dans les regards, dans le jeu des acteurs.

Après m’être renseignée, il s’avère que le roman ne se passe pas du tout à Venise mais au pays basque, à la frontière espagnole. Eh bien j’ai trouvé que transposer l’histoire à Venise était très judicieux. Après tout, la Sérénissime est connue pour tellement de choses, et je ne parle évidemment ici pas de ses attractions touristiques.

D’ailleurs, j’ai aimé voir Venise sous l’œil du réalisateur  : dans les vignes, sous la brume, le soir sans personne dans les ruelles, Venise de loin… Aucune image, ou presque, de carte postale. On sent la vraie Venise, et pas du tout la Venise touristique.

Les relations entre les personnages sont ambigües, les regards d’André Dussolier peuvent faire froid dans le dos…

Alors oui j’ai apprécié ce film surtout pour le jeu des acteurs, pour le fond de l’histoire, même si j’ai toujours du mal à comprendre ce genre de personnages qui ne savent pas vivre et aimer (mais ça c’est la verve de Djian il me semble). Et pourtant, sur le coup j’ai trouvé ça vraiment longuet. Mais à tête reposée, je trouve que c’est un très bon film.

Et je risque donc de me pencher bientôt sur le roman de Djian, à défaut de ne pouvoir partir à Venise prochainement…😉

Published in: on 23/08/2011 at 7:09 AM  Comments (4)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2011/08/23/impardonnables-andre-techine/trackback/

RSS feed for comments on this post.

4 CommentsLeave a comment

  1. J’ai lu le roman et il me semblait me souvenir que ça se passait dans les Landes… ??? C’est peut-être un effet de mon imagination !😉

    • Argh je viens de le lire et tu as raison !! J’ai lu trop vite l’article (pour ma défense c’était sur mon téléphone ;-)) et ce n’est pas au Pays Bas mais au Pays Basque…. à la frontière espagnole !! Je vais corriger ça de suite, merci Kathel🙂

  2. Je me suis ennuyée aussi et avec une semaine de recul, à part Venise, Dussolier et Carole Bouquet, le reste a peu d’intérêt. Je ne suis pas fan non plus de Djian, ceci explique peut-être cela.

    • Je viens de lire le Djian, (billet à paraître incessamment sous peu) et le film de Téchiné est une vraie adaptation, ça fait plaisir de voir qu’il a vraiment pris cette histoire et en a fait quelque chose à sa sauce. Au final, j’ai largement préféré le film. Mais j’ai souvent l’impression que c’est le cas quand on regarde une adaptation et qu’on lit le livre ensuite… Mais bizarrement, ça me fait l’effet inverse de toi : je me suis un peu ennuyée mais avec le recul, je pense toujours que c’est un bon film ! (Bien sûr, Venise, Dussolier et Carole Bouquet y sont pour beaucoup!)


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: