How to be good, Nick Hornby

Katie se retrouve soudainement en train de dire à son mari qu’elle voudrait divorcer. Ils ont deux enfants. Elle est médecin. Il écrit des articles dans un journal local en tant que “homme le plus énervé du monde”. Elle a un amant depuis peu. Ils sont mariés depuis vingt ans et tout ne tourne pas rond comme au premier jour… Katie a voulu être médecin pour aider les autres et le simple fait d’être médecin fait d’elle une bonne personne. Son mari, David, va devenir une bonne personne grâce à une rencontre un peu particulière…

Si je devais utiliser un graphique pour démontrer ma satisfaction quant à la lecture de ce livre, la courbe commençerait très basse pour remonter pour redescendre pour remonter pour stagner… (à peu près)

A vrai dire j’avais besoin d’une lecture légère. Je n’avais jamais lu cet auteur mais allez savoir pourquoi, j’avais l’a priori qu’il écrivait des choses légères. Les premières pages m’ont conforté dans cette idée : je lisais l’histoire d’un couple près de la quarantaine qui vont devoir recoller les morceaux…
Mal m’en a pris car il faut se fier au titre : ce livre est sur la bonté, comment être bon, pourquoi être bon, que faut-il faire pour être bon et altruiste ? (car ça va forcément ensemble).

La courbe est donc remontée quand toutes ces questions se posent autour de Katie qui, la pauvre, voit son mari faire en sorte que chacun de ses voisins accueillent un sdf et qui ne sait pas comment réagir face à ça.
Et après tout, on la comprend presque : certes son mari veut faire des bonnes actions et veut aider son prochain, mais elle se sent mise de côté et tout ça n’est pas forcément facile à vivre pour les enfants…

Cette courbe est légèrement redescendu parce que le tout commençait à être un peu lassant lorsqu’on a compris le message au bout d’une centaine de pages (sur 243) mais finalement la fin coule de source…
Simplement parce que tout le monde arrive enfin à comprendre tout le monde et à agir pour soi sans faire subir de tort aux autres.

Alors How to be Good (“la bonté, mode d’emploi” en français) est peut-être une belle leçon de vie qui laisse à réfléchir mais qui reste tout de même très accessible. Autant dire que c’est léger.
Mais je trouve ça très bien comme ça.
C’est une lecture pas prise de tête sur un sujet souvant prise de tête. Une lecture légère qui permet tout de même de lever le nez de son bouquin pour regarder autour de soi.

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2011/10/06/how-to-be-good-nick-hornby/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: