Le dévouement du suspect X, Keigo Higashino

Ishigami est un professeur de mathématiques, éperdument amoureux de sa voisine Yasuko, qui vit seule avec sa fille adolescente et travaille chez un traiteur non loin du lycée où enseigne Ishigami. Ainsi, chaque jour où presque, Ishigami vient prendre sa boîte repas mais n’ose jamais poser les yeux sur cette si belle femme… Jusqu’au jour où l’ex-mari violent et alcoolique de celle-ci vient l’importuner et que, pour protéger sa fille qu’il s’apprêtait à attaquer, elle le tue.  Avec son génie mathématique, Ishigami va aider et protéger Yasuko et sa fille. Mais la police enquête sur ce meurtre et il n’y avait qu’une seule inconnue au problème : le meilleur ami de l’enquêteur a fait ses études avec Ishigami et est, quant à lui, génie en physique…

J’avais vraiment beaucoup aimé “La maison où je suis mort autrefois”, surtout pour son ambiance, pour le déroulement de l’intrigue mais aussi parce que c’était très japonais et donc très différent de ce qu’on a l’habitude de lire.

Aussi, j’ai été un peu déçue ici car ce meurtre, cette enquête, sa résolution, les traits de caractères des personnages, leurs conversations, leur manière d’être, de s’habiller, de communiquer… bref tout ça est plutôt universel et pourrait se passer bien n’importe où.

Ceci dit, “Le dévouement du suspect X” reste un très bon polar, principalement par le déroulement de son intrigue et aussi par les différents thèmes qu’il aborde.

En fait, on ne parle jamais de mathématiques, mais plutôt de logique. Ou de philosophie. Tels que décrits dans ce polar, que ce soit des maths, de la physique, de la déduction, de la logique tout ressemble étrangement à de la philosophie (et ça me rappelle ce polar de Philip Kerr qui comparait justement les enquêtes policières à de la philosophie…).

Higashino nous offre là un polar hyper logique mais qui ressemble à un vrai labyrinthe pour toute personne ordinaire comme vous et moi lecteurs, ou bien comme Kusanagi l’enquêteur de police… Du coup, la solution du problème est vraiment impressionnante et pas une seule seconde je n’aurai pu m’attendre à ça !!

Comme je le disais un peu plus haut, en plus de l’excellente maîtrise de l’enquête, résolu en fait par l’ami d’Ishigami et non le policier, Higashino aborde différents thèmes : l’amour et jusqu’où peut-on aller pour lui, les sans-abris et l’indifférence qu’on leur porte, le manque de moyens et/ou de logique de la police, la solitude, l’ambition, l’amitié…. et je pense même qu’à relecture de ce roman, on pourrait trouver encore bien d’autres choses.

Alors oui, j’ai été légèrement déçue de ne pas retrouver une ambiance typiquement japonaise, mais j’ai été plus qu’impressionnée et menée en bateau par cet excellent polar !

Traduit du japonais par Sophie Refle

L’avis de Claude Le nocher qui parle “d’excitante subtilité” et qui, comme moi, avait eu un coup de cœur pour le précédent roman de cet auteur japonais, et celui de Marjorie Alessandrini.

Published in: on 24/11/2011 at 2:43 PM  Comments (16)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2011/11/24/le-devouement-du-suspect-x-keigo-higashino/trackback/

RSS feed for comments on this post.

16 CommentsLeave a comment

  1. Pourquoi pas, j’avais beaucoup aimé le précédent aussi, même si ce n’est pas dans le même style, je pourrai tenter…

    • Je pense qu’il faudrait lire ce polar, qu’on ai lu ou pas, aimé ou pas le précédent. C’est quand même un très bon polar, très intéressant, passionnant et étonnant !

  2. Le meurtre est universel, mais c’est vrai que l’on ne ressent rien de japonais !
    mais quel délice subtile

    • “Délice subtil”, c’est pas mal aussi comme définition🙂

  3. Si ce n’est pas trop japonais, ça pourrait bien me plaire, d’autant plus que j’ai apprécié le précédent…

    • Pourtant le précédent était quand même assez japonais, les polars japonais ne te plaisent pas ?

  4. Malgré ta réticence, ce roman semble assez intéressant. Tu m’as convaincu !! Je note ! J’adore ce genre de romans; le roman de Philipp Kerr “Un enquête philosophique” m,avait passionné.
    Merci !

    • Je pense que ça va te plaire, surtout que ma seule réticence est que ce n’est pas très japonais. Tout le reste est formidable !

  5. c’est la littérature japonaise en général qui ne m’emballe pas…

  6. Tiens tiens, c’est justement le livre que j’ai entamé hier soir en rentrant d’une librairie située bvd des Italiens!
    Vers la page 50, je me suis dit qu’on pourrait sans pb la transposer en France… Je lirai la fin de ta chronique après avoir fini! ; )

    • Mais qu’est ce que tu faisais boulevard des italiens ??

      • Je passais filer à mon éditrice les dernières corrections du prochain livre – nous avions rendez-vous à quelques mètres de DD, alors… ^

      • alors tu n’as pas du rencontrer beaucoup de monde de ta connaissance en fait😉

  7. […] avis ici et là : BMR et MAM, Emeraude, Gwenaëlle, Lewerentz, Michel, Nanou, Virginie… Partager:TwitterFacebookJ'aime […]

  8. Bonsoir, si tu as aimé celui-là (comme moi), tu ne peux qu’aimer le suivant (enfin je crois). Bonne soirée.

    • à vrai dire je l’ai lu et j’ai été relativement déçue…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: