La ville rouge, Paolo Roversi

Milan, fin des années 50, deux jeunes garçons assistent à un braquage spectaculaire de la Banque d’Italie. Cela scellera leur destin : Antonio deviendra flic, Roberto décide de devenir bandit.

Nous sommes ici plongés au cœur de l’Italie des années 60 et 70, avec ses révolutions étudiantes, les malfrats de la pègre qui se font un nom petit à petit, mais aussi les premiers pas de l’homme sur la lune…

Antonio et Roberto ont choisi deux voies opposées dans la vie et cela permet à l’auteur d’en faire un fil conducteur pour passer du côté des gentils et des méchants sans jamais vraiment savoir qui est de quel côté. En effet, Antonio devenu flic, ne peut s’empêcher de se poser des questions sur ses convictions parce que sa femme le confronte chaque soir, elle qui est plutôt du côté des étudiants quand Antonio passe ses journées matraque à la main devant les hordes des  jeunes révolutionnaires.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce polar édité par une toute nouvelle maison d’édition Les escales”.

J’ai trouvé la trame très originale dans la mesure où ce n’est pas un commissaire/une enquête ou une confrontation flic/tueur mais plutôt l’évolution de ces deux personnages, tout au long de leur jeunesse, de braquages en passages en prison, d’arrestations en doutes intérieurs…

La ville de Milan est aussi un personnage à part entière, il y a de très belles descriptions de la ville, certaines qui font froid dans le dos. Rien que le titre…

Ce n’est pas un excellent polar ni un chef d’œuvre géniallissime, mais un très très bon roman qui mérite vraiment le détour !

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2012/02/11/la-ville-rouge-paolo-roversi/trackback/

RSS feed for comments on this post.

5 CommentsLeave a comment

  1. Et bien, je note …
    Merci chère amie !

  2. Une nouvelle maison d’édition quipublie des polars, j’ai hâte de la découvrir.

    • ils ne publient pas que des polars, mais je me pencherais probablement sur les prochains polars qu’ils vont publier

  3. CA à l’air bien sympa. Je note le titre.

  4. […] La ville rouge: un très très bon roman qui mérite vraiment le détour Leggi tutto qui […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: