L’invisble, Robert Pobi

A paraître le 10 mai, le dernier polar de Sonatine est présenté par l’éditeur comme étant encore mieux que “Les visages” ou “Avant d’aller dormir”. Autant dire deux très très très bons polars.

Faire mieux, ce n’est pas impossible, mais c’est peut-être difficile, en tout cas de l’avis de quelqu’un comme moi qui lit beaucoup de polars et dont les exigences sont de plus en plus importantes…

Bon déjà faisons un bref résumé : Jake Cole revient à Montauk après trente ans, pour s’occuper de son père, peintre reconnu et atteint d’Alzheimer qui s’est foutu le feu et a sauté par la fenêtre. Jake est devenu agent spécial Cole au FBI après des années à avoir avalé tout ce qui lui passait par la main, drogue, alcool etc… jusqu’à perdre 4 mois de son existence, se retrouver tatoué sur le corps entier et vivre avec un pacemaker dans le cœur. Mais Jake va mieux, il est marié à Kay, ils ont un fils de trois ans Jérémy.

Tout va mal tourner puisque, à peine arrivé, on l’appelle pour un meurtre : on a retrouvé deux corps écorchés vifs. Et pour couronner le tout, Dylan, la tempête électrique la plus dangereuse depuis 1938 va faire son arrivée sur la côte…

Mon résumé est un peu péjoratif pourtant je dois dire que c’est effectivement un bon polar. J’ai pris énormément de plaisir à ma lecture. Sans trouver Jake spécialement attachant, je l’ai trouvé sympathique et j’ai aimé ce personnage avec un sens de l’observation si spécial, avec le texte de Dante tatoué sur le corps entier sans avoir aucun souvenir de quand ni où cela a été fait…

C’est un polar efficace, il n’y a pas de doute là-dessus.

Alors pourquoi est-ce que je suis si déçue ? Peut-être parce qu’une fois les pistes semées par l’auteur, l’explication finale m’avait traversé l’esprit ? Et que du coup ce n’est pas si  original que ça ? Ou alors parce que j’en attendais beaucoup trop, vu la présentation de l’éditeur ?

Je pense qu’il y a un peu des deux. Mais rendons quand même justice à Robert Pobi dont c’est le premier roman. Car oui, pour un premier roman c’est un sacré bon roman. C’est juste moi qui lit trop de polars et qui cherche donc maintenant l’originalité à tout prix, que ce soit dans l’écriture, dans le sujet, ou dans les rebondissements finaux !

Traduit de l’anglais par Fabrice Pointeau

Published in: on 03/05/2012 at 8:28 AM  Comments (11)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2012/05/03/linvisble-robert-pobi/trackback/

RSS feed for comments on this post.

11 CommentsLeave a comment

  1. Je passe en vitesse sur ton billet car il est en attente sur ma pile…

    • j’attends de lire ton billet alors !

  2. ça m’a l’air pas mal du tout! je note =)

  3. Mais au final, as-tu passé un bon moment avec ce polar ?

    • oui j’ai passé un bon moment, mais j’ai lu de bien meilleurs polars !

  4. j’en ai lu 100 pages et pour l’instant, je ne le trouve pas très original. Mais j’attends…

    • effectivement, “original” n’est pas le mot approprié. C’est un polar efficace en tout cas

  5. Houlà tu me fais peur…car j’ai décidé de lire ce livre pendant mes vacances car il me fait trop envie…J’espère ne pas être trop déçue?!

    • c’est un polar bien efficace, il n’y a pas de raisons que ça ne te plaise pas🙂

  6. pour ma part, j’ai trouvé l’intrigue vraiment tiré par les cheveux et le dénouement plus que banal ces derniers temps dans ce genre de thrillers…une grosse déception pour ma part !

    • J’y ai trouvé aussi une forme de banalité mais je n’irai pas jusqu’à dire “grosse déception” !


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: