Citation

“On parle souvent de l’enchantement des livres. On ne dit pas assez qu’il est double. Il y a l’enchantement de les lire, et il y a celui d’en parler. Tout le charme d’un Borges, c’est qu’on lit les histoires contées tout en rêvant d’autres livres encore, inventés, rêvés, fantasmagoriques. Et l’on a, l’espace de quelques pages, les deux enchantements à la fois.”

Adam, dans “Les désorientés”, Amin Maalouf, à paraître chez Grasset incessamment sous peu.

(Roman qui n’a rien à voir avec Borges, à part cette citation, mais un roman très intéressant pour toutes les questions qu’il soulève, un roman intelligent, un roman d’amitié à la fois doux et dur, emprunt de nostalgie, de souvenirs, de réminiscence, de questionnements, de retrouvailles…)
Published in: on 17/08/2012 at 7:24 PM  Leave a Comment  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2012/08/17/citation/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: