L’enfant grec, Vassilis Alexakis

A la suite d’une opération, le narrateur, qu’on confond très vite avec l’auteur, se retrouve à marcher avec des béquilles et ne pas pouvoir monter les escaliers. Il prend donc une chambre d’hôtel non loin du jardin du Luxembourg et va y passer ses journées. Il fait connaissance avec les arbres, les joueurs de baskets, la dame-pipi, les marionnettistes et croisera nombre de ses amis d’enfance : Alice, Robinson, Long John Silver, don Quichotte etc.

J’aimais beaucoup l’idée de départ, mélanger les personnages réels avec les personnages de fiction, même si les personnages réels de départ sont des personnages de fiction. Et le narrateur alors, réel ou fictif ? Il nous raconte un évènement et enchaîne avec quelque chose de complètement improbable et encore une fois, on se demande quelle est la part de vérité et la part de fiction…

En ce sens, ce livre est réussi. De plus Alexakis écrit tout en finesse, ce qui n’enlève rien au charme de cette histoire un peu féérique… En effet, entre les marionnettes et la seule feuille qui reste accrochée à un arbre en ce début d’automne, on devine facilement le jardin du Luxembourg comme une vraie scène de théâtre où petits et grands se régalent du spectacle.

Mais, car il y a un mais, tout ça ne fonctionne que dans la première partie. En effet, à partir d’un certain moment, le narrateur fait intervenir des faits réels (et pas de doute là dessus), notamment la crise grecque (n’oublions pas la nationalité de l’auteur !), ce qui ancre totalement le livre dans l’actualité alors que toute cette première partie était assez intemporelle. Puis il fait intervenir des personnages également réels, principalement politiques et ne se prive pas de les tourner en dérision (peu importe qu’on soit d’accord ou pas, le roman prend alors une tournure bien différente) et surtout, la fin est écrit sans aucune subtilité puisqu’il est quasiment écrit noir sur blanc : où est la limite entre fiction et réalité ?

On se serait bien passé d’une fin aussi grossière alors que le début est si beau. D’ailleurs, c’est comme si Vassilis Alexakis ne savait pas comment terminer son récit, même s’il savait quand il allait le terminer (une fois qu’il n’aurait plus besoin de ses béquilles, comme si elles seules étaient les gardiennes de ce monde imaginaire). Il passe d’un sujet à un autre sans aucune coupure, ni dans le fond ni dans la forme. Il y a bien des sauts de lignes et des chapitres de temps à autre mais parfois, il n’y a rien du tout et on ne comprend vraiment pas le lien entre une phrase et sa suivante, si ce n’est que l’auteur suit les idées dans l’ordre chronologie où elles lui apparaissent. Ça ne fait pas toujours du sens, c’est dommage.

C’est vraiment dommage parce que je comme je le disais en début de billet, j’ai vraiment aimé le début du roman. Il parle souvent de son premier roman, “Le Sandwich”, que je n’ai pas lu (je n’avais jusqu’à présent rien lu de lui), ce qui m’a donné envie de le lire, ainsi que quelques autres titres. Et je le ferai, très certainement.

 

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2012/09/07/lenfant-grec-vassilis-alexakis/trackback/

RSS feed for comments on this post.

8 CommentsLeave a comment

  1. Bon à oublier laors…

  2. Peut-être que ses premiers romans seront meilleurs.

  3. Pas indispensable, on dirait…

  4. Moi j’ai lu Ap. J.-C. C’est un thriller sympa, mais un peu superficiel en ce qui concerne l’orthodoxie et la religion.

  5. J’ai pour ma part beaucoup aimé car toute la partie sur les héros m’a enchantée. Mais je suis d’accord avec toi, ses critiques politiques gâchent l’ensemble.

  6. J’ai prévu de le lire samedi après-midi car il fait partie de la sélection du Goncourt des Lycéens. Merci de votre avis. Bonne journée.

    • Il est sur la liste du Goncourt tout court aussi ! Mais je préfèrerai que ce soit Peste & Choléra qui l’emporte…

  7. La première partie me plairait. Par contre j’ai un doute pour la seconde… Enfin, s’il croise ma route peut-être que je me pencherai dessus…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: