L’aleph, Jorge Luis Borges

Vous le savez, j’ai depuis quelques temps des addictions au niveau de mes lectures : Venise, le cerveau, Van Gogh… et bien sûr, Borges !

Je vous ai déjà parlé de quelques contes et nouvelles de l’auteur, les premières à m’avoir éblouie… Heureusement que depuis j’ai lu beaucoup de choses sur l’auteur, histoire de cerner le personnage et ses addictions à lui : la complexité de l’univers dont il nous parle par symbole, notamment les labyrinthes, les miroirs, les tigres…

Si je n’avais pas lu ces quelques ouvrages autour de Borges, je n’aurai clairement rien compris aux différents récits que constituent le recueil ‘L’Aleph’. Mais, heureusement pour moi, je commence à m’imprégner des lubies de Georgie, (de son petit nom), et, encore une fois, j’ai été bluffée par la portée de ses textes.

J’ai évidemment préféré certains, notamment Emma Zunz, très facile d’accès pour le coup. Le recueil comporte 17 contes, récits, nouvelles, appelez-le comme vous voulez. On ne peut évidemment pas tous les lire les uns après les autres, poser le livre et faire un billet. Idéalement, il aurait fallu faire un billet après chaque fin. En effet, chaque récit comporte suffisamment de culture, d’Histoire, de symboliques, d’interrogations pour se suffire à lui-même.

J’ai appris beaucoup de choses et j’ai le sentiment que cette lecture m’a permis d’entrer dans le labyrinthe Borges, en sachant où est la porte de sortie mais en voulant tout de même me perdre, parce qu’à chaque recoin se trouve une merveille.

“Etre immortel est insignifiant ; à part l’homme, il n’est rien qui ne le soit, puisque tout ignore la mort. Le divin, le terrible, l’incompréhensible, c’est de se savoir immortel.” p.29 dans “L’Immortel”

Lu dans le cadre de mon challenge Borges, mon amour, pour lequel j’attends vos participations !!🙂

Traduit de l’espagnol par Roger Caillois et René L.-F. Durand

Published in: on 21/09/2012 at 9:06 PM  Comments (5)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2012/09/21/laleph-jorge-luis-borges/trackback/

RSS feed for comments on this post.

5 CommentsLeave a comment

  1. Finalement, avoir des addictions, ça a du bon.

  2. Mon addiction se porterait plutôt sur le nord de l’europe ! nous allons avoir du mal à trouver un livre commun, non ?

    • Je ne pense pas non, les polars nordiques, j’aime ça aussi ! (il faut que tu lises “le dernier lapon” !)

  3. Bon, dès que je sors la tête de l’eau ( ou plutôt dès que je descends de mon petit nuage, je retourne à Borgues. D’autant que mon nuage plane sur l’Amérique du Sud :))

    • Super !! Je pourrai peut être faire un vrai billet récapitulatif un jour, avec d’autres billets que les miens😉


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: