Le 6è continent, Daniel Pennac

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je dois vous avouer quelque chose. Voilà, jusqu’à samedi dernier, je n’avais jamais lu Daniel Pennac. Mais depuis samedi dernier, j’ai lu trois romans de ce grand monsieur. Attendez-vous donc à une pennacmania aigüe dans les jours à venir sur ce blog !

“Le 6è continent” est le dernier livre de Daniel Pennac mais ce n’est pas par celui-là que je l’ai découvert (et je garde le suspens jusqu’au bout, autant vous tenir en haleine et vous faire ainsi revenir ;-)). Il s’agit en fait d’un recueil de deux nouvelles : la première “Ancien malade des hôpitaux de Paris”, sous-titré très justement “Monologue gesticulatoire” et “le 6è continent”.

La première nouvelle est le monologue d’un homme qui, vingt ans jour pour jour auparavant, était interne aux hôpitaux de Paris. Et vingt ans jour pour jour en arrière, il a vécu une nuit… inoubliable ! Qu’il nous raconte sans se soucier de savoir si on l’écoute mais en tout cas pour ceux qui le lisent, c’est un pur régal !

Les romans de Daniel Pennac sont à mourir de rire. Cette nouvelle ne fait pas exception à la règle. C’est tout simplement exquis.

Je serai un tout petit peu plus réservée sur “le 6è continent”, non que je n’ai pas trouvé ça drôle (l’histoire d’une famille qui a toujours été obsédée par la propreté et qui devient responsable de la plus grande dose de pollution de l’humanité), mais la forme me plaît moins. En effet, l’auteur nous explique en avant-propos qu’il a écrit cette pièce pour une metteuse en scène et sa troupe de comédiens…

J’aime beaucoup aller au théâtre (ce que je fais d’ailleurs très peu), mais j’ai toujours eu un peu de mal à lire des pièces.

En tout cas, ça reste du Pennac : c’est original, c’est drôle et en tournant la dernière page, je n’avais qu’une envie (à part me jeter sur un autre roman de l’auteur) : aller voir cette pièce sur scène !!! (mais je risque fort de la rater…)

En bref, que du bonheur !!

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2012/11/03/le-6e-continent-daniel-pennac/trackback/

RSS feed for comments on this post.

11 CommentsLeave a comment

  1. J’ai “découvert” pennac par hasard il y a longtemps, et dévoré ensuite tout ce qui me tombait sous la main, la tribu Malaussène quasiment au complet!

    • c’est ce qui m’arrive en ce moment !

  2. ça fait longtemps que je n’ai pas lu Pennac, mais tu me donnes envie de refaire un tour dans son univers…

    • je crois que ça ne peut faire que du bien !

  3. Toujours pas lu, ma Souris en a lu beaucoup, mais je résiste.
    deviendrais tu sérialectrice… ? lol

    • le titre me plaît🙂

  4. J’ai entendu parler de cette pièce bien tentante en effet, avec Pennac aux manettes, peu de risques d’être déçu.

  5. Quand le nom de l’auteur est en bandeau sans autre mention on peut dire que c’est la marque du succes, le jour ou je verrai le mien de la même façon, je me douche au champagne !

    • je vous souhaite tout le succès que vous méritez certainement (désolée je ne connais pas vos livres…) mais 1. Gallimard fait ça depuis longtemps et 2. Pennac a quand même une réputation bien assise… !!!!!

  6. Je l’ai découvert avec “Mémoire d’un corps”, génial !


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: