Monsieur Malaussène, Daniel Pennac

Ou lettre à Daniel Pennac

Cher M. Pennac,

je voulais vous remercier de m’avoir fait passer de si bons moments avec la famille Malaussène, et toute la smala Ben Tayeb, ces dernières semaines.

Grâce à vous, cette période professionnelle délicate a été un peu plus facile à vivre.

Je dois vous avouer que j’ai moins aimé ce dernier opus, sûrement parce que je l’ai mal lu. Vous vous demanderez peut-être si on peut mal lire un livre. Je suis sûre que vous, Cher M. Pennac, savez de quoi je parle. Vous avez envie de vous plonger dans l’univers de Benjamin, Clara, Jérémy, Thérèse, Gervaise, Cissou la Neige… mais vous n’avez pas trop de temps (pourtant vous faites partie de ces gens qui ont toujours le temps de lire, malgré le bébé qui grandit et malgré la vie), alors vous grapillez du temps là où il y en a et vous lisez 10 minutes par ci et 10 minutes par là. Mais vous êtes vite perdu dans les nombreuses ramifications qui se trouvent dans le roman que vous êtes en train de lire.

Alors pour vous faire pardonner, parce que vous sentez bien que Benjamin et tous les autres vous en veulent un peu de ne pas être aussi enthousiaste pour ce grand final, vous décidez de passer une soirée entière à lire (oui vous n’avez pas la télé, comme Benjamin, et c’est pour ça que vous avez toujours le temps de lire, et aussi parce que votre bébé qui grandit dort très bien), et vous vous rendez alors compte que ça y est, vous ne retrouverez plus les aventures de la famille Malaussène. Et ça vous attriste.

Mais vous les retrouverez en allant voir l’adaptation ciné. Et comme vous hésitez à aller rencontrer le fameux auteur qui signe dans une librairie parisienne qui porte le nom d’un de ses livres, à cause de la foule surtout, vous vous décidez à lui écrire une lettre qu’il ne lira jamais.

Parce que tout l’amour que vous portez à cet auteur, Cher M. Pennac, est ancré en vous et que vous savez que vous aurez bien d’autres occasions de le rencontrer via des mots imprimés dans ces objets merveilleux qu’on appelle des livres…

Merci encore Cher M.Pennac, vous avez fait le bonheur d’une libraire qui ne le sera très bientôt plus.

Published in: on 28/11/2012 at 9:39 PM  Comments (15)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2012/11/28/monsieur-malaussene-daniel-pennac/trackback/

RSS feed for comments on this post.

15 CommentsLeave a comment

  1. Tu ne seras bientôt plus libraire ? Que se passe-t-il ?….

    • fermeture de la librairie où je travaille (travaillais bientôt)…

  2. Même question que alexmotamots…. ???

    • même réponse donc🙂 (gardons le sourire !)

  3. 🙂 Très joli texte !
    Je pense à toi en ce moment puisque, moi aussi, je viens de replonger dans les livres de Pennac pour mon plus grand plaisir🙂

    • ça fait du bien n’est ce pas ?

  4. A l’époque, celui-ci m’avait semblé le livre de trop. La petite magie des précédents ne fonctionnait plus; ou peut-être que je n’avais plus 16 ans…

    Comme la librairie ferme (nous sommes tous en deuil), ce n’est plus qu’ici que nous pourrons croiser la libraire. Je ne crois pas pouvoir m’en remettre…

    • je suis sûre que tu vas t’en remettre mais merci🙂

  5. Comme toi, j’espérais retrouver la tribu Malaussène dans une période un peu morose. Et puis, la rencontre ne s’est pas faite, je me suis même ennuyée. Je suis désolée d’apprendre une fermeture de librairie supplémentaire… Bon courage.

    • dommage pour la tribu Malaussène… dommage pour la librairie aussi oui, merci en tout cas.

  6. Mauvais temps pour les librairies ! J’espère que tu vas retrouver du travail ailleurs. Tiens-nous au courant.

  7. Idem, lu en fin d’adolescence et à un moment je me suis lassée. Cependant ravie de constater qu’on lit encore la saga Malaussène !🙂
    En espérant que tu retrouve un job dans le milieu des livres …

    • Pour le job dans le milieu des livres j’aimerais aussi mais bon…

  8. J’avais lu Pennac en son temps et j’avais beaucoup aimé. Prendrais-je le risque de le relire ? Je ne sais pas.
    Quelle catastrophe que la fermeture de votre librairie. Je suis désolée pour vous. J’espère que vous allez retrouver vite du travail, toujours au milieu des libres.
    A bientôt.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: