La veuve, Gil Adamson

Mary Boulton, 19 ans, est veuve et en fuite dans le Canada du début du XXè siècle. Elle fuit ses beau-frères, deux géants roux qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau et qui lui veulent sa peau. Et pour cause, elle a tué leur frère, son mari donc !

Voici un roman épique qui mélange récit d’aventures, roman d’amour, roman historique (les villes minières au Canada en 1903 c’est un sujet intéressant!), on pourrait presque aussi dire récit de voyage…

Bref, un beau et bon roman, avec tous les ingrédients nécessaires à une fiction qui vous fait passer un bon moment, mais qui ne restera peut-être pas si longtemps dans votre mémoire. Le roman est bon, je l’ai déjà dit, et j’ai vraiment passé un agréable moment de lecture, je me suis attachée aux personnages, et j’ai aimé voir l’évolution du paysage, du parcours de Mary (il y a bien sûr des flash-backs), la vie à l’époque… Mais il manque un petit quelque chose, une petite étincelle, un petit ingrédient secret pour faire de ce livre un vrai coup de cœur…

Published in: on 14/01/2013 at 8:07 PM  Comments (7)  

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2013/01/14/la-veuve-gil-adamson/trackback/

RSS feed for comments on this post.

7 CommentsLeave a comment

  1. Il a été très populaire ce roman lors de sa parution ici. C’est un roman qui m’intéresse bien, mais que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire. Je pense quand même qu’il me plaira!

    • C’est un bon roman en effet !

  2. Le sujet a l’air très intéressant, en effet.

  3. Ah dommage qu’il lui manque un petit quelque chose…

    • Oui, comme tu dis… mais comme le souligne Michel, ce n’est peut-être pas au livre qu’il manque quelque chose mais à moi sur le moment !

  4. C’est le livre a qui il manque quelque chose ou est ce toi ? souvent je me pose la question, l’humeur du moment, la lecture précédente… quelle influence tout cela a t’il sur la lecture du moment

    • C’est une question très pertinente !!! Tu as raison, c’est sûrement à moi qu’il manque quelque chose mais en général, si c’est au moment qui manque quelque chose, on le sent très vite. Là je pense que le livre manque d’une petite étincelle pour me faire vibrer, un quelque chose que n’importe qui d’autres pourrait trouver dans ce livre. Pourtant j’ai le sentiment que ce n’est pas le moment qui m’a gêné… bref, je ne sais pas si j’arrive à me faire comprendre !


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: