Le sable était brûlant, Roger Smith

Robert Dell échappe à un “accident de voiture” qui sera fatal pour sa femme et ses deux enfants. Il est alors accusé du meurtre de sa famille.

Son père, ancien mercenaire, est relâché de prison (dont il avait écopé à perpétuité) et, alors qu’ils ne se sont pas parlé depuis 16 ans, va sauver la peau de Robert en le kidnappant, lui évitant ainsi le pire.

Une jeune fille zoulou, dont les parents sont morts 10 ans plus tôt tués par balle, est promise à un caïd : Moses Mazibuko, surnommé Inja, “le Chien”.

Disaster Zondi (ça ne s’invente pas), ancien flic, a grandi dans le village zoulou et vit désormais à Johannesburg. Il est parti il y a longtemps et n’a jamais remis les pieds à Bamantha’s Rock. Mais quand il reçoit le faire-part de mariage par fax, il n’hésite pas et, avec son jean Diesel, son polo Lacoste et sa voiture climatisée, se rend sur les traces de son passé.

“Le sable était brûlant” est un très bon polar. Bien ficelé, qui dénonce bien des choses, qui ne brosse pas un portrait reluisant de l’Afrique du Sud, qui vous fait parfois vous retourner les tripes (avec de simples rituels zoulous…), qui n’a pas vraiment de happy ending et qui nous apprend tout de même pas mal de choses sur les coutumes, les rites, et la vie pas très heureuse des petits villages de ce pays.

Ce n’est peut-être pas le polar du siècle, certaines ficelles sont peut-être un peu faciles, la trame générale est peut-être un peu clichée mais tous ces ingrédients font une très bonne recette.

Donc si vous êtes amateurs de polars et que vous n’avez pas peur de la chaleur, des balles, des hommes corrompus, des vaches égorgées ou encore du sida, je vous le conseille vivement !

Le coup de cœur de Nordyak.

Ps : et j’aime bien la couverture !

The URI to TrackBack this entry is: https://laouleslivressontchezeux.wordpress.com/2013/03/14/le-sable-etait-brulant-roger-smith/trackback/

RSS feed for comments on this post.

7 CommentsLeave a comment

  1. J’aime bien les polars, mais là je pense que ce sera “too much” pour moi.

    • il faut connaître ses limites mais honnêtement, il y a pire en terme de violence (notamment Zulu !)

  2. Tiens celui ci pourrait bien me plaire. J’aime bcp les histoires se passant en Afrique du Sud.

    • alors c’est pour toi !

  3. Wouhaaaaaaaaa, ce roman semble très prenant

    • j’avoue qu’à peine une semaine après ma lecture, il ne m’en reste plus grand chose, mais j’avais passé un très bon moment de lecture !

  4. Hey! I’m at work browsing your blog from my new iphone 4!
    Just wanted to say I love reading your blog and look forward to all your posts!

    Carry on the outstanding work!


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: